Bandeau inférieur

L'ASSAINISSEMENT

Un collecteur en PRV avant poseZoomUn collecteur en PRV avant poseLes missions du SIAVB ne se limitent pas à une simple gestion du réseau des eaux usées.
Gérer un réseau d’assainissement c’est mettre en place une politique de gestion hydraulique sur l’ensemble du bassin versant, y compris la Bièvre, ses Rus et l’ensemble des ouvrages de rétention.
C’est également une mission
de surveillance de ce qui est rejeté dans les réseaux (en particulier par les usines),
de contacts avec les industriels pour signer des conventions de rejets
de conception et de construction d’ouvrages hydrauliques
d’entretien de l’ensemble des réseaux, des cours d’eau et des berges
d’intervention en cas de pollution,
Mais c’est également une mission d’information auprès de habitants, un travail de sensibilisation.
 
 
Le SIAVB a fait de l’assainissement un acte concret de la protection de l’environnement.
L’assainissement est un des domaines d’activité le plus en lien avec les préoccupations environnementales de notre époque.
Le SIAVB travaille depuis 60 ans dans la vallée de la Bièvre pour limiter les rejets polluants dans le milieu naturel.
Le SIAVB a crée en 1954 un collecteur Intercommunal en fond de vallée afin de collecter l’ensemble des eaux usées de la vallée. Le doublement du collecteur en fond de vallée à partir de Jouy en Josas jusqu’à Antony a été réalisé en 1975 compte tenu de l’urbanisation possible.

A ces deux collecteurs de fond de vallée viennent s’ajouter des antennes :
- L’antenne des Loges-en-Josas
- L’antenne de la Sygrie
- L’antenne de Polytechnique
- L’antenne de Saclay
- Les deux antennes du Ru de Vauhallan
- l'antenne des graviers
- l'antenne Plateau de Saclay
- l'antenne de Jouy/Vélizy

Le SIAVB compte 14 communes ce qui représente 120 000 habitants environ, soit plus de 24 millions de litres d’eau usées par jour transitant dans les collecteurs.
 

le règlement d’assainissement impose aujourd’hui sur le territoire du SIAVB l’obligation de séparer les eaux usées des eaux pluviales. Le réseau d’assainissement doit donc être séparatif. Ainsi chacun a donc à sa charge de mettre en conformité ses installations privées. Les techniciens du SIAVB vous conseillent et vous assistent dans vos démarches à tout moment si vous rencontrez des difficultés.
Le règlement d’assainissement peut paraître contraignant, il est cependant le seul moyen efficace de garantir à terme la survie de l’écrin de verdure qu’est la vallée de la Bièvre. S’assurer que l’on possède un branchement au réseau public conforme est un vrai devoir civique.